Kimitec investira au total 50 millions d’euros dans son centre de biotechnologie 

img

La multinationale andalouse, dédiée à la recherche et au développement de produits agricoles naturels, principalement des biopesticides, des probiotiques, des prébiotiques et des biostimulants, investira un total de 50 millions d’euros dans son centre de biotechnologie, lplus grand d’Europe dédié à l’agriculture naturelle. 

Après avoir ouvert la première phase du projet l’an dernier, le MAAVi Innovation Center, une installation moderne de 5000 m2 qui a concentré ses quatre technologies: botanique, microbiologie, microalgues et chimie «verte», l’entreprise se plonge dans le développement de la deuxième phase de son projet. 

Les travaux débuteront dans les prochains mois et incluront la construction de 40 000 m2 supplémentaires dédiés à la recherche et au développement de ses produits naturels destinés à la production d’aliments sans résidus. « Chez Kimitec, nous ne conformons pas avec la façon actuelle de produire des aliments, explique Félix García, PDG de la société », avant l’émergence de l’industrie chimique dans la production agricole, il y avait un équilibre naturel entre la culture, le sol et l’environnement. L’entreprise a entrepris de rétablir cet équilibre en utilisant uniquement des outils naturelstout aussi efficaces que les outils chimiques et respectueux de l’environnement et de la santé des gens» 

De plus, pour l’entreprise, « l’exigence de l’efficacité est la clé », poursuit Felix « chacun des produits qui quitte notre centre de R&D doit être aussi efficace que le produit chimique de synthèse, c’est le seul moyen d’assurer la productivité de la culture, l’approvisionnement alimentaire de la population et réaliser la transformation de l’agriculture conventionnelle vers un modèle de production plus durable ». 

Quelles innovations technologiques ce projet apportera-t-il?

Ce projet pilotera également l’évolution des méthodes bioscientifiques de Kimitec, avec une nouvelle plateforme de découverte et de développement basée sur un ensemble de sciences omiques incluant la transcriptomique, la métagénomique, la métabolomique et la protéomique qui seront optimisées grâce à l’utilisation de la bioinformatique, de l’intelligence artificielle et de la robotique. 

« Nous sommes animés par la passion de trouver la molécule naturelle la plus efficace contre les ravageurs et les maladies agricoles, mais sans danger pour le reste des êtres vivants et des plantes. » La nature est la source de connaissance la plus sage qui existe. «La comprendre est un défi pour lequel nous comptons sur la science et la technologie. Ce qui nous différencie des autres centres de recherche, c’est la façon dont nous abordons la recherche, et notre propre méthodologie avec laquelle nous établissons des synergies entre différents domaines de connaissance avec lesquels nous obtenons l’efficacité que nous exigeons de nous-mêmes. » 

Le nouveau centre de biotechnologie de Kimitec

Le MAAVi de 2023 ressemblera beaucoup à celui d’aujourd’hui. Un centre moderne et fonctionnel  les dernières technologies coexistent avec la natureUn écosystème propre des chercheurs s’est concentré sur le nettoyage de la production agroalimentaire de produits chimiques. 

Cet investissement, soutenu par une dotation de 13,25 millions par la région d’ Andalousie et cofinancé par les Fonds Feder de l’Union Européenne, permettra à Kimitec « d’étendre son modèle de recherche vers la nutrition et la protection des animaux, sans hormones ni antibiotiques », ajoute Félix García. 

Te puede interesar...

Kimitec Group collaborates in the Training Days on Chinese Thought at the UAL

Hace 2 ans | Corporate

PhageFire, quatrième Horizon 2020. Une solution naturelle contre le feu bactérien

Hace 2 mois | Corporate

Kimitec construit le plus grand centre de biotechnologie appliqué à l’agriculture en Europe

Hace 1 an | Corporate

Kimitec Group acquiert la société Cordovan Greenfield Nature

Hace 2 ans | Agriculture